• Projet pédagogique
LES VALEURS PRÉSIDANT LES CHOIX PÉDAGOGIQUES
Le présent projet est l’occasion d’affirmer les valeurs fondamentales qui guident l’équipe pédagogique dans sa manière de favoriser chez l’étudiant :
Le Respect de l’autre
  • Tout individu quelque soit son âge, son sexe, sa religion, sa culture doit être respecté.
  • Le respect de la différence de chacun, la prise en compte de la globalité de la personne dans son environnement particulier, sont des caractéristiques de la relation professionnelle qui s’établit entre le soignant et le soigné.
  • Au sein des équipes soignantes l’échange d’informations concernant la personne soignée est emprunte de discrétion et respecte les droits fondamentaux de l’homme.

 

La Solidarité
  • Le respect de la place de chacun dans l’équipe pluridisciplinaire.
  • Le respect du travail de l’autre, l’ouverture au dialogue, la tolérance.
  • Le soutien, l’entraide de chacun.
  • L’esprit d’initiative, la volonté de participer.

 

La Responsabilité
  • Les professionnels de santé ont des compétences qui sont régies par des textes réglementaires, il est indispensable de les connaître et d’en tenir compte dans la pratique quotidienne
  • A ce titre, chacun pour prétendre être un professionnel reconnu comme tel, doit être garant de sa pratique.
  • Etre responsable c’est également être autonome, c’est à dire réaliser ou non une action, la mener à son terme, en rendre compte et en assumer les conséquences.

 

Le Professionnalisme
Il s’agit d’affirmer la volonté de chacun :
  • D’acquérir tout au long de sa carrière les techniques et les connaissances de son métier.
  • De s’adapter aux évolutions de l’hôpital.
  • De s’inscrire dans une démarche d’évaluation et de progrès.

 

LES PRINCIPES PÉDAGOGIQUES

 

L’Autonomie et les compétences d’acteur
Le programme de formation aide soignant et le référentiel de formation infirmier visent à acquérir des compétences, à comprendre des processus physiopathologiques et « apprendre à apprendre ».
L’objectif est de rendre l’étudiant acteur de sa formation et de ses apprentissages. L’autonomie et l’implication de l’étudiant sont des éléments indispensables à la construction de compétence. Ce processus d’autonomie est indissociable à toute démarche de professionnalisation.
A la différence des programmes précédents qui étaient plus ou moins structurés par disciplines et centrés sur la dispensation des soins, ces référentiels ont pour finalité de former l’étudiant à mobiliser ses savoirs en situation professionnelle et à aborder des situations nouvelles en transférant l’expérience acquise.
L’objectif est également l’acquisition de savoirs fondamentaux (biologie, pharmacologie..), qui permettent à l’étudiant de poursuivre son parcours dans d’autres domaines universitaires.

 

L’individualisation des parcours
Chaque étudiant doit pouvoir progresser à son rythme. En effet quelque soient les ressources mises à sa disposition, il est important de le laisser avancer en découvrant sa propre manière de progresser pour intégrer savoir, savoir faire et savoir être.Ce principe conduit à un suivi rigoureux de la progression de l’étudiant pour bien identifier ses progrès et ses difficultés.

Pour aider l’étudiant à se repérer dans son parcours un formateur dit « de guidance » est en charge de son suivi. Chaque formateur de guidance est responsable d’un groupe d’étudiants qu’il accompagne sur les trois années de formation.

Le suivi porte sur le parcours d’acquisition des savoirs théoriques (UE) et sur l’acquisition progressive des compétences et actes, activités et techniques de soin lors des stages.

C’est ce formateur qui présente en commission d’attribution de crédits le parcours d’acquisition de l’étudiant. Il propose l’attribution de crédits ainsi que les modalités de poursuite de la scolarité pour l’étudiant en difficulté.

Le formateur de guidance à donc un rôle important dans l’individualisation du parcours de l’étudiant qu’il peut formaliser par un contrat pédagogique passé entre lui et l’étudiant.

 

Le Tuteur
Le tutoratLa fonction de tuteur est confiée à un infirmier sur la base du volontariat et désigné par sa hiérarchie. C’est un infirmier expérimenté désireux de faire partager son expérience à une personne apprenante.

  • Veille à la qualité pédagogique du stage
  • Son rôle :
    1. Accueil et accompagnement des étudiants de façon individuelle.
    2. Organisation du parcours de stage en fonction des objectifs de l’étudiant.
    3. Evaluation du stage (évaluation des acquisitions par éléments de compétences et actes et activités de soins).
Les tuteurs sont accompagnés dans leur mission. L’encadrement de l’institut veille au développement de leurs compétences. Pour cela un soutien et des formations organisés conjointement avec la direction des soins sont mis en œuvre.

 

Le maître de stage
Il représente la fonction organisationnelle et institutionnelle, il s’agit dans la plus part du temps du cadre du service. C’est lui qui est le garant de la qualité de l’encadrement de l’étudiant.

 

Le Formateur référent
Il s’agit d’un formateur qui est l’interlocuteur privilégié à la fois du maître de stage en ce qui concerne les problématiques organisationnelles, mais aussi du tuteur de stage. En effet, il peut accéder aux terrains de stage pour encadrer un étudiant ou être une personne ressource pour les professionnels du lieu de stage.