• Les formations initiales
LE MÉTIER D’AIDE-SOIGNANT
Le Métier
L’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles R 4311-3 à R 4311-5 du code de la
santé publique.

L’aide-soignant réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de
la personne ou un groupe de personnes.

Travaillant le plus souvent dans une équipe pluriprofessionnelle, en milieu hospitalier ou en extra hospitalier, l’aide-soignant participe, dans la mesure de ses compétences et dans le
cadre de sa formation aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs.

Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.


Le but du métier
Le rôle de l’aide-soignant s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. L’aide-soignant accompagne cette personne
dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.


Les compétences
  • Accompagner une personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne en tenant compte de ses besoins et de son degré d’autonomie.
  • Apprécier l’état clinique d’une personne.
  • Réaliser des soins adaptés à l’état clinique de la personne.
  • Utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des personnes.
  • Établir une communication adaptée à la personne et à son entourage.
  • Utiliser les techniques d’entretien des locaux et du matériel spécifiques aux établissements sanitaires, sociaux et médicosociaux.
  • Rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins.
  • Organiser son travail au sein d’une équipe pluridisciplinaire


Exercice professionnel
En milieu hospitalier
Soit à l’hôpital (établissement public de santé), soit en clinique (établissement de santé privé) :
  • Service d’hospitalisation de court séjour : Médecine, chirurgie ou spécialités.
  • Services d’hospitalisation de moyen séjour : Convalescence, rééducation, soins de suites.
  • Services de long séjour : gériatrie, Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.
En extra hospitalier
  • Service de soins à domicile.
En santé mentale, psychiatrie
  • Maison d’accueil spécialisée.
  • En services hospitaliers d’un établissement public de santé mentale (sous certaines conditions) et en cliniques privées.


La formation
Admission définitive
L’admission définitive en formation s’effectue sous réserve :

  • d’avoir passé et réussi les épreuves de sélection.
  • de produire au plus tard le jour de la rentrée un certificat médical attestant que le candidat ne présente aucune contre-indication physique ou psychologique de la profession.
  • de produire au plus tard le jour de la première entrée en stage, un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation
    des professionnels de santé en France.


Organisation
Une équipe de trois cadres de santé animent la formation, encadrent les 50 élèves de la promotion et assurent le suivi.
Les autres cadres de santé et la documentaliste de l’Institut participent également à la formation.
La formation dure 11 mois (48 semaines), organisée en alternance à raison de 2 à 4 semaines de cours et 3 à 4 semaines de stage, elle comprend :
  • des cours: 17 semaines organisées en 8 modules
  • des stages : 6 périodes de 4 semaines

Ils ont lieu dans les divers établissements hospitaliers publics (Centre Hospitalier de Dunkerque) ou privés et médico-sociaux de la région dunkerquoise à l’exception du stage de
psychiatrie qui s’effectue dans un rayon de 50 kms.

  • des vacances : 7 semaines
Le temps de formation est de 35h par semaine auquel s’ajoute un important travail personnel.
L’évaluation est divisée en deux parties :
  • par module de formation

ÉPREUVES : écrites, écrite et orale, Mises en situation professionnelles, Pratiques,
VALIDATION ≥ 10/20, rattrapage possible 17 semaines organisées en 8 modules

  • par compétence de stage :

Moyenne de chaque compétence sur 6 stages.
Le Diplôme d’Etat Aide Soignant est obtenu par validation des épreuves écrites et pratiques et des compétences en stage.