Le métier d’infirmier

Le métier

« …..est considérée comme exerçant la profession d’infirmier et d’infirmière, toute personne qui, en fonction des diplômes qui l’y habilitent, donne habituellement les soins infirmiers sur prescription ou conseil médical ou bien en application du rôle propre qui lui est dévolu.
 En outre, l’infirmière participe à différentes actions en matière de prévention, d’éducation de la santé et de formation ou d’encadrement » 
(Loi n° 578-615 du 31 MAI 1978 – Article L.4311 – 1 du Code de la Santé Publique).

Etre infirmier c’est offrir à une personne et/ou à une collectivité un ensemble de prestations « les soins infirmiers », qui concourent à répondre à leurs besoins de santé. Ils ont pour objet de :

  • Protéger, maintenir, restaurer, promouvoir l’autonomie des personnes
  • Concourir aux méthodes et à l’établissement du diagnostic médical
  • Appliquer les prescriptions médicales
  • Participer à la surveillance clinique des malades et des thérapeutiques mises en œuvre
  • Soulager la souffrance
  • Favoriser le maintien, l’insertion ou la réinsertion des personnes dans leur cadre de vie habituel ou nouveau
  • Assister les personnes dans les derniers instants de leur vie

Les compétences

  • Évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier
  • Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers
  • Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens
  • Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique
  • Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs
  • Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
  • Informer, former des professionnels et des personnes en formation
  • Rechercher, traiter et analyser des données professionnelles et scientifiques.
  • Organiser et coordonner les interventions soignantes
  • Analyser la qualité et améliorer sa pratique professionnelle

le métier d'infirmier 02

Exercice professionnel

Secteurs d’activité
Ce métier s’exerce en milieu hospitalier public ou privé, en santé mentale / psychiatrie, en soins à domicile, en secteur médico-social.

Les spécialisations
INFIRMIERE ANESTHESISTE DIPLOMEE D’ETAT                                                               2 à 3 ans d’expérience / Formation en 2 ans

INFIRMIERE DE BLOC OPERATOIRE DIPLOMEE D’ETAT
                                                   3 ans d’expérience / Formation en 18 mois

INFIRMIERE PUÉRICULTRICE DIPLOMEE D’ETAT 
                                                   Formation en 1 an possible dès l’obtention du Diplôme d’Etat d’Infirmier

La carrière
D’infirmière à cadre de santé puis cadre supérieur de santé et/ou directeur des soins à chaque fonction un exercice possible soit dans la filière des soins soit dans la formation.

La formation

L’admission définitive en formation s’effectue sous réserve :

  • 
 d’avoir passé et réussi les épreuves de sélection (pour les candidats en classe de terminale, l’obtention du Baccalauréat est indispensable)
  • de produire au plus tard le jour de la rentrée un certificat médical attestant que le candidat ne présente aucune contre-indication physique ou psychologique de la profession.
  • de produire au plus tard le jour de la première entrée en stage, un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France.

Organisation

Alternance de périodes de formation en institut et de périodes en situation de travail en stage

IMG_5488

Le stage 

Le stage occupe une place essentielle dans la formation des infirmiers et des aides-soignants. Il est à la fois un lieu d’apprentissage, d’intégration des connaissances, d’acquisition des compétences et de professionnalisation.Ce nouveau référentiel reconnaît formellement le rôle de formateur des professionnels de terrain. Ceci engage les professionnels dans un rôle d’accompagnement (rôle du tuteur) de l’étudiant dans son parcours de stage et dans l’encadrement de proximité (rôle du professionnel de proximité).

Les principaux éléments du référentiel de formation relatifs au stage sont :

  • un parcours de l’étudiant construit autour de familles de situations plutôt que de disciplines médico-chirurgicales,
  • une formalisation du rôle des acteurs (maître de stage, tuteur, professionnel, formateur, étudiant …),
  • une formalisation de supports (portfolio, charte d’encadrement, livret d’accueil …) ;
  • un partenariat renforcé entre structures de soins et de formation,
  • une attention portée aux ressources en matière d’encadrement du stage avec des possibilités en matière d’organisation.
  • une durée longue pour chaque stage.

Les lieux de stage sont dit qualifiants dès lors que les professionnels de ce site ont réfléchi aux modalités d’accueil et d’encadrement des stagiaires. Cela se traduit par la mise en place d’une charte d’encadrement et d’un livret d’accueil, ils permettent d’apprécier l’implication du terrain de stage dans le dispositif de formation des étudiants.
Ces dispositions impliquent la mise en place de modalités de travail en commun entre l’équipe pédagogique de l’institut et les professionnels de terrain. Dans ce cadre il est souhaitable en concertation avec les professionnels de terrain de structurer des parcours de stages qualifiants. Les étudiants pourraient être positionnés dans un pôle à l’intérieur duquel ils seraient accueillis dans plusieurs services dans une logique de filière (pédiatrie, neurologique, personne âgées…).

La formation

La réforme des études en soins infirmiers 2009 vise :

  • à la professionnalisation par le développement des compétences attendues aujourd’hui et demain inscrites dans un référentiel de certification (unités de compétences, critères d’évaluation et modalités d’évaluation et de validation) avec l’attribution d’un Diplôme d’Etat
  • à l’universitarisation par la valorisation des contenus en ECTS (crédits de formations) et la validation semestrielle, avec l’attribution du grade licence à l’issue du cursus et avec obtention du Diplôme d’Etat.

La formation dure 3 ans (soit 34 mois ou 148 semaines) 
elle comprend :

  • 60 semaines de 35 heures de formation en institut (40.54 %) :

  • 60 semaines de 35 heures de formation en stage (40.54%), soit 2100 h en 7 périodes

4 types de stage

  • 
Soins de courte durée (Médecine, Chirurgie, Obstétrique)
  • Soins en Psychiatrie et Santé Mentale
  • 
Soins de longue durée (gériatrie, soins de suite et de réadaptation)
  • Soins à domicile, lieux de vie, de travail etc.…

L’IFSI du CH de Roubaix prospecte chaque année des terrains de stages pour ses étudiants.

Pour ce faire, il travaille en partenariat avec tous les établissements sanitaires et sociaux de l’agglomération lilloise, des centres hospitaliers et cliniques (CHRU de Lille, CH de Tourcoing, CH de Roubaix…) à des structures plus spécialisées (EHPAD, crèches, etc…).

Les terrains sont répartis sur toute l’agglomération, d’Armentières à Roubaix, de Tourcoing à Seclin.

Les équipes pédagogiques accompagnent les équipes soignantes pour le suivi des étudiants durant ce temps de formation sur le terrain.

Et 28 semaines de congés (18.91%)

  • 2 semaines d’hiver X 3
  • 2 semaines de printemps X 3
  • 8 semaines d’été X 2

L’organisation est semestrielle soit 6 semestres à raison de deux semestres par an.

Le référentiel de formation articule 4 types d’Unités d’Enseignement :
- U.E. 1 et 2 Sciences « contributives » Sciences humaines sociales et droit
- U.E. 3 et 4 Sciences et techniques infirmières
- U.E. 5 Intégration des différents savoirs et de leur mobilisation en situation
- U.E. 6 Méthodologie (méthodes de travail, communication et anglais)

7 Stages : 60 ECTS


L’évaluation

Validation semestrielle des unités d’enseignement 
L’évaluation des éléments de compétences et des activités techniques en stage. A la fin des trois années de formation le jury se prononce au vu des résultats globaux et de l’acquisition des compétences en stage et délivre le Diplôme d’état d’infirmier(e).